Belle journée en forêt pour le Conseil communal

Par une belle journée ensoleillée, quoiqu’un peu frisquette, les membres du Conseil communal et leurs familles ont été conviés le samedi 7 octobre à une journée découverte dans les forêts de Cheseaux. Le but de cette journée était de faire connaitre les divers travaux qui s’effectuent dans nos bois alentours afin de maintenir la forêt dans un excellent état au travers de quatre postes animés par nos forestiers.

Par groupe d’une douzaine de personnes nous sommes passés de poste en poste afin de profiter de démonstrations impressionnantes et d’explications fort intéressantes sur les diverses façons de maintenir nos forêts belles, en santé et sûres pour tous.

Il y a eu d’abord les explications du garde forestier, Monsieur Laurent Robert sur la gestion d’une forêt. Il a pu nous montrer l’éclaircissement des forêts effectué par l’abattage de certains arbres afin de maintenir suffisamment d’espace pour les arbres beaux et forts que l’on veut conserver, ainsi que d’obtenir suffisamment de lumière au sol pour permettre aux diverses graines d’arbre de germer et de pousser. Il a également été question du bostryche, petit insecte, qui s’attaque aux résineux, s’infiltre entre le tronc et l’écorce, faisant ainsi peler l’arbre qui meurt. Nous avons pu voir quelques arbres malades en voie d’abattage. Le foyer est ainsi circonscrit.

 

Puis, place au stand débardage avec M. Jean-Daniel Mühlethaler, avec 2 H, dit Mumu. Là aussi un gros tracteur avec bras articulé et tenaille, et une remorque. Les troncs sont rapidement soulevés, triés selon leur diamètre et empilés. Par la suite, ils seront emmenés par camions, puis train si possible, et livrés selon leur qualité pour en faire des meubles, du bois de feu ou du papier. Les enfants ont pu monter dans la cabine et s’asseoir au poste de commande, un beau souvenir …

Ensuite, M. ??? de l’entreprise Séchaud, , lui, nous a présenté, « le processeur à tête multifonctionnelle ». Immense machine avec long bras articulé au bout duquel se trouve une tête mobile allant dans tous les sens, comprenant des couteaux, des pinces, une tronçonneuse, des rouleaux et une roulette de mesure. La démonstration fut impressionnante ! En 30 secondes chrono, l’arbre est coupé, maintenu en l’air par les tenailles, glissé entre les couteaux, débarrassé de toutes ses branches, coupé en billon de  4m ou 2m50 selon le programme donné à la machine, puis déposé au sol. Tout le monde en est resté ébahi !

 

Au dernier poste, place à la force aérienne des arboristes ! Les hommes dans les arbres, qui les observent, les soignent,….ou les coupent, M. Hunziker et son collègue
Le matériel est moins volumineux : un baudrier, des cordes, des mousquetons, divers arrêts, une scie et beaucoup d’agilité. Ils lancent une corde lestée dans les arbres, jusqu’à 30-40 mètres, la font redescendre et l’assurent avec divers arrêts/stop, s’y accrochent et grimpent à la corde sur plusieurs dizaines de mètres…si facilement… ! De là, ils se déplacent latéralement ou verticalement pour accéder aux branches à observer, ou couper. La scie à main (et d’une seule main !) est le moyen le plus utilisé dans ces cas-là. On fait appel à eux plutôt dans des endroits publics, en ville, ou dans des endroits dont l’accès n’est pas facile avec de gros engins.

Tous ces Messieurs font un travail difficile, toujours en extérieur, par à peu près tous les temps. Mais ils soulignent surtout leurs difficultés à maintenir la sécurité autour des travaux. Les promeneurs ne tiennent pas toujours compte de leurs indications ou interdictions de passage ! Cela rajoute du travail à leur travail de devoir surveiller en permanence qu’il n’y a vraiment personne dans les parages.

Pensez à eux lorsque vous voyez leurs panneaux « Danger, coupe de bois ».

Merci à tous ces hommes des bois pour leurs explications, leur patience et leur enthousiasme ! Je peux dire, je pense, sans trop me « mouiller » que tous les participants ont apprécié cette magnifique matinée qui s’est terminée par des grillades offertes au refuge.

Un grand Merci à la Municipalité, aux organisateurs, aux intervenants et aux participants !                                    Martine Furrer, Conseillère communale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *